ande dessinée lesbienne / bi

Catherine Feunteun, Les Chroniques Mauves, éditions Catpeopleprod, 2012

Comment passe-t-on du Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire* à
Lady Gaga ? Quel lien y a-t-il entre Virginie Despentes et The L Word ? Toutes ces personnes, ces événements, ces associations, constituent l’histoire des lesbiennes et des bies. Dans ce roman graphique, plusieurs artistes se sont réunies pour illustrer le vécu romancé de Catherine Feunteun. Sans en faire son autobiographie, Catherine Feunteun est partie de sa vie pour écrire le scénario et mettre en scène les moments-clefs de l’histoire lesbienne et bie, des années 1960 à 2011.

Au fil des années, nous suivons deux femmes : Chris, née en 1950, et Fanny, née en 1974. Elles illustrent les vécus de deux générations de lesbiennes. La première, qui a dû se cacher, avant de s’affirmer au moment de Mai 68 avec les Gouines Rouges**, et la seconde, qui a bénéficié des revendications de leurs ainées et peut plus librement vivre ses amours féminines. On découvre ainsi les premières communautés de femmes en non-mixité, les soirées lesbiennes parisiennes et les revendications qui évoluent au fil des années.

Catherine Feunteun, avec l’ensemble des dessinatrices qui ont illustré son scénario, apporte ici un document précieux et rare. En effet, si l’histoire des personnes LGBT+ est de plus en plus souvent retracée, les lesbiennes et bies sont encore la cinquième roue du carrosse (et les trans la sixième). Cet ouvrage permet de rééquilibrer la balance, en incluant aussi des personnages GBT+, pour contextualiser ces différents vécus lesbiens avec les acteurs et actrices des autres communautés.

Celles et ceux qui désirent connaître les "origines" des revendications lesbiennes, voire LGBT+, trouveront des réponses dans cette BD graphique. De plus, en proposant des citations de films, musiques, livres, cette BD joue un rôle de porte d’entrée sur la culture des femmes qui aiment les femmes. Elle permet de donner des pistes pour les personnes qui souhaiteraient en connaître plus et qui sont avides de connaissances sur leurs aïeules et leur histoire !

* FHAR : Le Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire est un mouvement lesbien et gay radical fondé en 1971 notamment par Françoise d’Eaubonne et Daniel Guérin
** Gouines Rouges : Ce mouvement lesbien radical s’est créé après une scission dans le FHAR, car les lesbiennes et bies ne se sentaient pas écoutées dans le groupe en raison de la domination masculine.



 

 


                          Plan du site                        Qui sommes-nous ?                          Mentions légales                          Crédits Photo