ndrogyne


On qualifie quelqu’un-e d’androgyne si son apparence ne permet pas facilement de déterminer son genre ou son sexe. Le terme est dérivé de deux mots grecs : andros (l'homme, comme appartenance de genre) et gynè (la femme).

L'androgynie peut être involontaire, due aux traits physiques et aux formes du corps d'une personne, mais elle peut aussi être affirmée et revendiquée grâce à un look et une attitude qui mêlent des attributs féminins et masculins.

Le fait d'avoir une apparence androgyne ne dit rien sur l'orientation sexuelle d'une personne.

L'androgynie peut être un refuge pour les personnes trans'. C'est une apparence qui permet, dans l'attente d'une transition ou si celle-ci ne leur est pas possible, de maintenir une certaine ambiguïté dans laquelle elles peuvent être plus à l'aise et plus en accord avec leur identité de genre.

La romancière Anne Percin aborde le thème de l'androgynie dans son ouvrage L’Âge d’ange.

 
 

Photo : Brian Molko, chanteur du groupe de rock Placebo
 


                          Plan du site                        Qui sommes-nous ?                          Mentions légales                          Crédits Photo