édé

Insulte parmi les plus fréquentes en français, "pédé" (ou PD), désigne a priori les hommes homosexuels. Elle vient de "pédéraste", mot très ancien désignant un homme adulte attiré par des personnes beaucoup plus jeunes de sexe masculin, généralement des adolescents. Il y a souvent aussi confusion avec la "pédophilie", attirance (exclusive ou non) pour les enfants, souvent sans distinction de sexe.

Cet amalgame, basé sur une même racine grecque (païs, paidos, le jeune enfant), nourrit l’un des préjugés homophobes les plus tenaces : que les homosexuel-le-s seraient des adeptes de la pédophilie. Il faut savoir que la très grande majorité des abus sexuels sont commis par des pères de famille hétérosexuels, et que la plupart des violences se produisent entre membres d’une même famille : l’amalgame entre homosexuel et pédophile est faux et injurieux. Pourtant, il est très souvent utilisé.
À un autre niveau, "pédé" est devenu une insulte générale visant à dévaloriser quelqu’un ou quelque chose, sans référence obligée à une orientation sexuelle : "un pantalon de pédé", "des manières de pédé", etc. Même quand il n’y a pas d’intention homophobe, cet usage est particulièrement néfaste, notamment parce qu’il entretient le sentiment que ce qui est lié à l’homosexualité masculine est dévalorisant.

À l’inverse, certains homosexuels revendiquent l’étiquette de "pédé" comme un motif de fierté, une façon de marquer leur refus de toute espèce d’homophobie.





                          Plan du site                        Qui sommes-nous ?                          Mentions légales                          Crédits Photo