ransphobie

La transphobie désigne les marques de rejet et de violence à l'encontre des personnes trans. En général, il suffit qu'une personne "n'ait pas l'air tout à fait homme" ou "pas l'air tout à fait femme", pour que cela puisse déranger, voire provoquer un sentiment de haine. Les trans posent la question de la frontière entre le masculin et le féminin. Chaque personne trans a, au moins une fois dans sa vie, subi un regard de jugement, de la part de ses proches ou de personnes inconnues. Aujourd'hui, en France, le travail à accomplir pour le bien-être des personnes trans est encore très (trop) important.
On peut aussi estimer que la complexité du parcours que doivent suivre les personnes qui veulent changer de genre est une négation de leur dignité humaine, et donc une forme de transphobie. Sans aller jusqu'à l'opération chirurgicale, il est aujourd'hui extrêmement compliqué pour une personne de changer d'état civil. Par exemple, il faut penser à ce qu'une femme trans subit quand, sur sa pièce d'identité, il est indiqué "Monsieur".

 

Photo : scène de Ma Vie en rose d'Alain Berliner, une famille ravagée par l'incompréhension des voisins à l'égard d'un garçon qui se pense fille.


                          Plan du site                        Qui sommes-nous ?                          Mentions légales                          Crédits Photo