ossier : Jeune et LGBT en 94

Alice, 19 ans en 1994
 
Peux-tu nous décrire l’ado que tu étais en 1994 ?
J'étais en pleine dépression ! J'étais amoureuse d'une fille depuis mes 13 ans mais la plupart du temps je n'osais même pas y penser. J'avais fui un an aux Etats-Unis  pour l’oublier, j'étais même sortie avec un mec… Ensuite j’ai cherché désespérément des infos sur l'homosexualité féminine. S'il y avait vraiment des lesbiennes quelque part, où étaient-elles ? Comment les rencontrer ? Etais-je vraiment lesbienne ? Ou étais-je juste tombée amoureuse d'une fille une fois, par hasard ou malchance ?
 
A quel moment as-tu fait ton coming out ?
Je l'ai fait très progressivement. Une seule copine était au courant quand j'étais ado. Ces 10 dernières années, je l'ai annoncé au compte goutte, en même temps, je vivais encore avec le père de mes enfants. Lors de notre séparation, il y a 4 ans, il m'a outée auprès d'un certains nombres d'ami-e-s, de mon père et mon frère ! Ils l'ont tous bien pris, heureusement. Il y a deux ans, j'ai écrit un post sur Facebook qui a été  en quelque sorte mon coming out officiel. Quelques semaines après, je suis tombée amoureuse d'une femme : ça a été l'occasion de vivre enfin au grand jour et de prévenir tous ceux/celles qui n'étaient pas encore au courant, dont mes enfants et ma mère, et ça s'est très bien passé. Je me suis dit que c'était quand même terrible d'avoir eu si peur si longtemps alors que finalement, c'était pour beaucoup une sorte de non-événement.
 
Qu’est-ce qui te semble avoir changé pour les ados entre 1994 et aujourd’hui ?
Je vois des ados dans mon entourage pour lesquel-le-s ça a l'air assez facile d'en parler, de se chercher. Beaucoup me semblent plus "fluides" tant sur les questions de genre que de sexualité. Par exemple, ma fille avait 12 ans quand je lui ai annoncé, et elle en a parlé à toutes ses copines. A mon époque, si ça m'était arrivé, je n'en aurais parlé à personne ! Après c'est peut-être juste une image que je me fais.
 
Est-ce que tu as en tête des personnalités/célébrités à qui tu pouvais t’identifier à cette époque?
Non, j'ai terriblement manqué de modèles. Je ne connaissais aucune lesbienne, aucune bisexuelle, ni en "vrai", ni célèbre. Pendant longtemps j’ai cru être la seule au monde !
 
Lorsque tu as découvert que tu étais LGBT, vers quelles ressources t’es-tu tournée ?
J’ai lu le peu de livres que j’ai trouvés sur le sujet, notamment des romans, mais la plupart parlaient d’hommes. Alors, j’ai mis cet aspect de ma vie de côté pendant plus de 10 ans. C’est internet qui m’a permis de me reconnecter. De série en site d’info, j’ai raccroché les wagons. Puis,  j’ai tenté de joindre une association dont j’avais entendu parler, mais je n’ai eu personne en ligne. J’ai encore attendu quelques années de plus, avant de me relancer.
 
Est-ce qu’il y a des séries, films ou livres LGBT qui t’ont marquée quand tu étais ado ?
Je me souviens d'un roman, Valérie et Chloé que j'ai lu ado, mais c'était juste une fille qui se posait des questions, ça ne m'a pas donné de réponses. Dans le livre de Dolto, Paroles pour adolescents, j’avais lu que beaucoup d'ados tombaient amoureux-ses d’une personne de même sexe et que ça ne voulait pas dire que ça durerait (ça m'avait pas mal rassurée, sur le moment). Il y a eu aussi le film Go Fish. Et c'est tout.
 
Aurais-tu un conseil à donner aux ados de 2019 ?
Non, mais en tant que communauté j'aimerais que nous réussissions à être plus visibles, surtout les femmes, pour montrer non seulement que ça existe, qu'on existe, mais aussi et surtout qu'on peut être heureux-ses quand même ! Qu'ils/elles aient des modèles positifs auxquels se référer... Des modèles aussi de femmes "normales", qui vivent une vie "normale".
 


                          Plan du site                        Qui sommes-nous ?                          Mentions légales                          Crédits Photo