ossier : Jeune et LGBT en 94

Isabelle, 15 ans en 1994

Peux-tu nous décrire l’ado que tu étais en 1994 ?

Je venais de redoubler la 3e. J'avais un côté garçon manqué, malgré mes cheveux longs et j'étais mal dans ma peau. Contrairement à la plupart des autres filles, je n'étais pas préoccupée par les garçons, par contre j'adorais les boums ! J'avais essentiellement des amies filles avec qui je passais beaucoup de temps, notamment Julie. Un jour après avoir chahuté sur son lit, elle m'a dit : "Mais pourquoi tu n'es pas un garçon ?". Je suis restée dubitative, j'ai compris bien plus tard ce que cela sous entendait.

A quel moment as-tu fait ton coming out ?
Dans mon esprit, je devais me marier avec un homme, trouver un boulot et fonder une famille. J'ai épousé mon meilleur ami avec qui j'ai eu trois enfants. Nous sommes resté-e-s ensemble 14 ans et j'ai fait mon coming out lesbien à 34 ans. Ma mère a été très étonnée, mais cela ne l’a pas gêné car "j'avais déjà des enfants" et qu'elle aurait été déçue de ne pas avoir de petits-enfants. Certain-e-s membres de ma famille ou de mes ami-e-s l’avaient perçu bien avant moi et ont été heureuses et heureux que je m’accepte enfin. Mon entourage a donc été assez bienveillant à l’annonce de cette nouvelle.

Penses-tu que tu l’aurais fait plus tôt si tu étais née plus tard ?

Absolument ! Adolescente, je ne mettais pas de mot sur l'homosexualité, je ne savais pas qu'une femme pouvait aimer une femme. A 11 ans, j'adorais chanter Une femme avec une femme de Mécano, mais je n'avais pas compris le sens de la chanson !

Qu’est-ce qui te semble avoir changé pour les ados entre 1994 et aujourd’hui ?
On met des mots sur ce que sont les personnes LGBT, c’est une forme de reconnaissance de la part de la société. Les ados savent qu’il existe des hommes qui aiment des hommes et des femmes qui aiment des femmes. De plus, nos droits ont évolué (PACS, mariage,...). Nous ne sommes pas encore égaux, mais on avance.

Est-ce que tu as en tête des personnalités/célébrités à qui tu pouvais t’identifier à cette époque?

Absolument pas. Néanmoins, le groupe Indochine m'avait troublé avec sa chanson 3e sexe, tout comme le clip I want to break free de Queen. Mais je ne me rappelle pas avoir vu un seul personnage LGBT dans les séries de l'époque.

Lorsque tu as découvert que tu étais LGBT, vers quelles ressources t’es-tu tournée ?
J'ai cherché sur internet à comprendre pourquoi (infos scientifiques, génétiques, caractère héréditaire, éducation, ...). J'avais la chance d'avoir une amie qui avait connu ces questionnements à l’âge de 19 ans, elle m'a accompagnée et m’a aidé à m'accepter.

Est-ce qu’il y a des séries, films ou livres LGBT qui t’ont marqué quand tu étais ado ?

J’ai découvert les films LGBT à l'âge adulte, mais j'aurais adoré The L word à l'adolescence ! Je trouve la série vraiment réaliste et les personnages authentiques. Cette série m'aurait permis de savoir qu'une femme pouvait aimer une femme.

Aurais-tu un conseil à donner aux ados de 2019 ?
N'ayez pas honte de ce que vous êtes ! Ne restez pas seul-e, trouvez une personne de confiance pour en parler. Si vous en avez besoin, il existe des
points d’écoute gratuits pour les jeunes avec des psys. Prenez le temps qu'il vous faut pour vous accepter mais aimez-vous tel-le que vous êtes car vous êtes merveilleuses et merveilleux :) Chérissez la vie, aimez, soyez heureuses et heureux !


 

< Revenir à la page d'accueil du dossier Jeune et LGBT en 94
< Revenir à la page d'accueil des dossiers

 

 


                          Plan du site                        Qui sommes-nous ?                          Mentions légales                          Crédits Photo