oman inter


Kathleen Winter, Annabel, éditions Christian Bourgois, 2013

 

Dans la région du Labrador, au Canada, un être hors du commun prénommé Wayne naît à la fois fille et garçon. À cette naissance extraordinaire, la mort va répondre simultanément lorsque Thomasina, voisine des parents du nouveau-né, apprend le décès par noyade de son mari et de sa fille Annabel.

Le lecteur suit le cheminement intérieur de Wayne, dont le père, Treadway, a décidé qu'il serait un garçon. En effet, lors de l'accouchement de sa femme Jacinta, Treadway demande aux médecins de réaliser l'ablation des organes génitaux féminins du nouveau-né. En grandissant, l'enfant d'abord en proie aux doutes quant à son identité de genre finit par connaître son hermaphrodisme et les mutilations commandées par son père. Victime de rejet à son entrée dans l'âge adulte, il part en quête de lui-même et trouve des alliés sur son chemin.

Dès les premières pages du roman, Kathleen Winter nous plonge dans un univers à la frontière du conte. De l'histoire troublante de Wayne, elle tire une œuvre d'une grande sensibilité. Dans un style simple et gracieux, la romancière canadienne, dont c'est ici le premier ouvrage, explore les âmes de ses protagonistes, s'attardant évidemment sur le personnage hors norme de Wayne.

La force de ce roman est d'interroger le lecteur sur ce qu'est être un homme ou être une femme à travers un personnage appartenant aux deux sexes dont on observe les bouleversements psychologiques et physiques jusqu'à la réalisation de lui-même.



 



                          Plan du site                        Qui sommes-nous ?                          Mentions légales                          Crédits Photo