ivre jeunesse lesbien

Marion Brunet, Frangine, Sarbacane, 2013

Frangine, c’est l’histoire d’une famille, principalement au travers des yeux du grand frère Joachim. Cette famille est pour certain-e-s différente puisque Joachim et sa sœur Pauline ont deux mamans. De septembre au nouvel an, les histoires des quatre membres de la famille se mêlent : la vie de lycéen de Joachim, le quotidien et les situations familiales des deux mères et surtout la souffrance de Pauline.
Cette dernière fait sa rentrée en seconde et, passant d’un petit collège au lycée, se retrouve tout d’un coup confrontée au regard des autres par rapport à sa famille. Joachim, qui est en terminale, s’aperçoit bien que quelque chose ne va pas mais, pris dans ses propres problèmes – le bac, ses amis, sa petite amie – il met du temps à réagir. C’est en questionnant des camarades de classe qu’il apprendra ce qui fait le quotidien de sa sœur depuis la rentrée : harcèlement, insultes et solitude. Alors quelles solutions peut-on trouver face à une situation qui, comme le prouvent les retours en arrière sur l’enfance de Joachim, n’est malheureusement pas nouvelle ?

Ce roman accessible et réaliste, soutenu par l’APGL (Association des Parents et futurs parents Gays et Lesbiens), traite avec justesse de l’homophobie, de la famille et du harcèlement scolaire. La tranche de vie qu’il propose, avec ces difficultés et ces joies, et ses personnages attachants en font un roman optimiste et agréable à lire.


 


                          Plan du site                        Qui sommes-nous ?                          Mentions légales                          Crédits Photo