ivre jeunesse lesbien
 

Liz Kessler, Comme un livre ouvert, éditions Hugo roman new way, 2016

Ashleigh, une jeune anglaise, rentre en Terminale, et la période n’est pas des plus agréables pour elle. D’abord, elle s’ennuie profondément en cours et ne réussit pas à se motiver à travailler pour le bac. Ensuite, ses parents ne s’entendent plus du tout et les échanges autour des repas ressemblent davantage à une guerre froide qu’à une vraie vie de famille, ce qui fait qu’elle se sent totalement délaissée. Pour finir, elle se met en couple avec un garçon qui lui plaisait bien, Dylan, mais se rend vite compte qu’elle n’est pas très à l’aise, voire pas du tout, dans cette relation.

Heureusement que dans ce chaos, Ashleigh peut compter sur sa meilleure amie Cat et ses idées déjantées pour penser à autre chose. Elle trouve aussi enfin un intérêt à étudier quand mademoiselle Murray, une jeune prof de littérature, vient effectuer un remplacement dans sa classe. Par ses méthodes moins académiques que celles des autres profs, elle réussit à susciter l’attention des élèves et surtout d’Ashleigh, à qui elle semble accorder une attention toute particulière.
Ashleigh va se surprendre à se prendre de passion pour la littérature, mais aussi et surtout, pour mademoiselle Murray. Elle s’attarde à chaque fin de cours pour bénéficier de ses conseils et de ses encouragements.

Extrait : Je me creuse la tête pour trouver un autre truc à dire, quelque chose qui puisse me permette de m’attarder une minute de plus - mais je sais que je devrais filer. Le temps de discussion avec Melle Murray est toujours chronométré, trop limité. Et je veux toujours prolonger ces derniers instants avant de m’en aller.
Est-ce qu’elle sait ce que j’éprouve ? Est-ce qu’elle devine à quel point j’ai envie de… De quoi ? Mais qu’est-ce que je veux d’ailleurs ? La toucher ? L’embrasser ? C’est quoi mon problème ?

Les mois passent et Ashleigh ne sait quoi penser de ces sentiments. De nature plutôt secrète, elle ne parvient à parler à personne de ce qui la préoccupe, même lorsque cela envahit toutes ses pensées. Finalement, ce sont les autres qui vont lui permettre petit à petit de s’ouvrir.

Extrait : Cat me regarde fixement. Elle tripote un des anneaux à son oreille. [...]
- alors, je peux te poser une question ? [...] Ash, est-ce que t’es lesbienne ?
- Hum…
J’hésite et puis le mot “lesbienne” me fait grimacer. Je pense que je pourrais l’être, mais comment le savoir ? Est-ce que mes sentiments de ces derniers mois justifient l’emploi d’un tel mot ? Le fait est que la question de Cat m’oblige à admettre la vérité. J’ai envie d’être avec quelqu’un et, ouais, si je dois être honnête, j’ai acquis la certitude que j’ai envie que ce soit une fille, mais comment je peux me coller cette étiquette si j’ai encore rien fait pour le savoir ? Autant se targuer d’être pilote sans avoir jamais mis les pieds dans un avion, non ?

Le roman suit le parcours d’Ashleigh pendant un an, ponctué de bouleversements, de découvertes, de rencontres et de prises de conscience. L’auteure, Liz Kessler, s’est inspirée de sa propre adolescence même si ce roman n’est pas autobiographique. Elle rend notamment "hommage aux professeurs qui transforment la vie de leurs élèves - souvent sans même le savoir".  
 

Merci à Alix de nous avoir suggéré ce livre !

< Revenir à la page d'accueil des livres jeunesse lesbiens / bi
< Revenir à la page d'accueil des livres jeunesse LGBT



                          Plan du site                        Qui sommes-nous ?                          Mentions légales                          Crédits Photo