ortrait : Antony Hegarty
 

La musique d'Antony Hegarty est enveloppante, douce et triste, et dégage pour autant une formidable puissance. Cela doit pour beaucoup à sa voix unique : à l'instar de celles d'Asaf Avidan et de Tracy Chapman, on ne saurait dire si elle appartient à un homme ou à une femme. Mais pour Antony, cette androgynie va au delà de sa façon de chanter, et fait partie de son identité profonde. Elle est homme et femme à la fois et en parle dans certaines de ses chansons telle que "For today I am a boy".
En tant qu'artiste pudique, monter sur scène pour interpréter des morceaux aussi personnels n'a pas été facile mais elle a choisi de dépasser la honte qu'elle ressentait pour que cela puisse résonner chez d'autres.

Son groupe, Antony and the Johnsons, a été nommé en hommage à Marsha P. Johnson, militante pour les droits des trans entre les années 60 et les années 90. Ce choix en dit long sur l'engagement d'Antony, qui préfère d'ailleurs parler de ses combats plutôt que d'elle.

Féministe active, elle prêche notamment pour un profond changement de la société afin de passer du modèle patriarcal* à une gouvernance plus féminine. Selon elle, laisser davantage de place à l'émotion, l'intuition et l'empathie, qualités habituellement attribuées en premier lieu aux femmes, permettrait d'évoluer vers un monde moins violent, plus respectueux des personnes et de la nature.

Antony applique d'abord ce principe à elle-même, puisque sa part féminine s'exprime librement et largement. Pour autant, elle reconnaît que sa situation est ambiguë car elle n'a pas choisi de s'engager dans un parcours de transition et reste transgenre. Malgré le rôle de porte-parole que beaucoup lui attribuent, elle n'est donc pas forcément représentative de la majeure partie des personnes trans dont le plus grand souhait est d'appartenir enfin à l'autre genre. Chaque parcours, chaque vécu est ainsi différent, mais tous partagent le poids de cette histoire personnelle extrêmement difficile à porter. Antony exprime beaucoup d'amour et de solidarité pour ceux qu'elle appelle "sa famille", les millions de personnes trans dans le monde.
 


You are my sister en duo avec Boy George
 

*modèle patriarcal: forme d'organisation sociale fondée sur la détention de l'autorité par les hommes
 



                          Plan du site                        Qui sommes-nous ?                          Mentions légales                          Crédits Photo