ortrait : Emmanuel Moire

Emmanuel Moire est né en 1979, au Mans. À onze ans, il apprend le solfège et le piano. Puis, à l’adolescence, il commence les cours de chant. Le bac en poche, Emmanuel Moire entre à la fac d’histoire-géo, où il obtiendra le DEUG*. En 2004, il décroche le rôle de Louis XIV dans la comédie musicale Le Roi Soleil, qui le fait connaître du grand public. Les chansons qu’il interprète, se hissent en tête des ventes : "Être à la hauteur", "Tant qu’on rêve encore", "Mon essentiel". Son premier album solo Là où je pars sort en 2006. Emmanuel Moire en compose cinq titres, dont "Le Sourire", premier extrait de cet opus. En janvier 2009, après un grave accident de voiture, son frère jumeau Nicolas décède. Trois mois plus tard sort son second album L'Équilibre. Emmanuel Moire en a composé la totalité des titres. Cet opus est dédié à son frère, à qui il prête sa voix dans le titre "Sois tranquille". Plus mûr, cet album lui permet de conquérir un public plus adulte.

En novembre 2009, Emmanuel Moire fait publiquement son coming-out, lors d’une interview au magazine Têtu : "Être gay n’est pas un choix, c’est une question d’acceptation. Il m’a fallu du temps. J’ai dû apprendre à écouter mes désirs profonds et à surmonter mes peurs, à faire abstraction des autres, de la société, de la religion (…) Dire des choses et s'assumer c'est se faire confiance (…). Il n'est jamais trop tard pour devenir soi...". Pour lui, l’essentiel est de pouvoir vivre sa vie normalement, en toute liberté. Il n’a pas le sentiment de faire partie d’une communauté, même s’il se sent impliqué : "Se battre pour les droits des gays ne sera jamais vieux jeu". Lors d’une autre interview, il revient sur son entrevue avec Têtu pour expliquer ce coming-out public. Emmanuel Moire explique qu’il ne voulait pas être "sali" par une "certaine" presse : "Je voulais faire quelque chose de propre avec un article et de belles photos pour ne pas lire ou voir n'importe quoi". Il n’exprime aucun regret sur cette révélation.

En 2011, dans le musical Cabaret, il reprend le rôle de l'extravagant et bisexuel maître de cérémonie du Kit kat club, Emcee. L'action se déroule dans une boîte de nuit berlinoise, où les artistes tentent de faire oublier aux visiteurs, la montée du nazisme. Emmanuel Moire intègre ensuite la saison 3 de l’émission "Danse avec les Stars". Il remporte la victoire deux mois plus tard, en partie grâce à sa complicité avec sa partenaire de danse Fauve Hautot.


Son album Le chemin, dont est extrait "Beau malheur" sort en 2013, Emmanuel Moire en a composé l’intégralité. Invité par Frédéric Lopez dans "La Parenthèse inattendue", il revient sur son coming-out : "Je me cherchais beaucoup quand j'étais ado. Je voulais rentrer dans les rangs, j'essayais de faire comme tout le monde et séduire les filles (…). Je me trompais sur qui j'étais mais je ne le savais pas". Le chanteur poursuit : "Têtu m'a contacté pour faire un article, ils m'ont parlé de ma sexualité et j'ai décidé de ne pas mentir et d'assumer pleinement qui j'étais (…) Je sortais d'un projet [Le Roi Soleil], où je jouais le gendre idéal et je me disais : 'Il y a quelque chose qui cloche'. Je pense que le public le sentait". Et de conclure : "Aujourd'hui, c'est beaucoup plus facile dans mes relations avec les gens. Il n'y a plus de fossé, c'est plus authentique".


*
DEUG: Diplôme d'études universitaires générales, délivré après les deux premières années à l'université.

 


                          Plan du site                        Qui sommes-nous ?                          Mentions légales                          Crédits Photo